Actualités

Une bonne chose de faite

Dans une piscine Yves Blanc toujours privé de son public, le Pays d’Aix Natation bien que fatigué par l’enchainement des matches et les blessures, a joué avec le chaud et le froid. Après une entame de match parfaite (10-3), les Aixois jusqu’ici dominateurs vont baisser la garde offrant la possibilité aux Héraultais de revenir dans la partie (10-7). Ce manque d’intensité et de concentration va se traduire par des pertes de balle et une défense moins agressive. La sanction est alors immédiate. Sète inflige un cinglant 4-0.

Remettre le turbo

Quatrième du général à cinq longueurs de Strasbourg (3e) mais avec un match en moins, le PAN n’a plus beaucoup de marge de manoeuvre dans la course au podium. D’autant que derrière, ça revient très fort. Trois équipes (Tourcoing, Montpellier et Douai) sont en embuscade et guettent le moindre écart de conduite des Aixois pour passer devant.  Alors qu’il reste deux matches à disputer avant de basculer sur le phase retour, les hommes d’Alexandre Donsimoni se doivent de faire le plein de points avant la trêve hivernale. C’est donc le moment de remettre le turbo.

Terriblement frustrant

On attendait beaucoup de ce duel européen entre deux formations qualifiées pour les huitièmes de finale de l’Euro Cup. Sur une bonne dynamique après leur belle victoire à Strasbourg et leur parcours exemplaire durant le premier tour des qualifications, le Pays d’Aix Natation avait à coeur de surfer sur la vague. Seulement voilà, privé d’Enzo Khasz, Guillaume Dino et Lucas Véron, c’est un groupe diminué qui se présentait dans le Nord. « Les garçons ont été vaillants et sont tombés sur une équipe de Tourcoing efficace. On a manqué de réussite et on ne conclue toujours pas nos zones plus.

Chasse aux points dans le Nord

Trois jours après leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Europe, les Aixois doivent redescendre de leur petit nuage. Ce mercredi ils retrouvent le championnat avec un déplacement à Tourcoing. Ce match en retard de la 9e journée aura des allures de Coupe d’Europe. En effet les nordistes viennent également de valider leur ticket pour les 8e de finale. Ils pourraient d’ailleurs être les prochains adversaires du PAN en Euro Cup. Dans la course aux play-offs, ce nouveau rendez-vous en championnat appelle une exigence : la victoire.

Euro Cup, le PAN accède aux 8e de finale !

Après une entame de match équilibrée où les attaques ont souvent pris le dessus sur les défenses, les Aixois sont parvenus à se détacher après cinq minutes de jeu. Le PAN s’est notamment appuyé sur un très bon Guillaume Dino dans le secteur défensif. Désorganisés, les Allemands ne peuvent suivre le rythme. Mais le PAN ne profite pas de certaines situations de contre. Qui pourrait les blâmer. Jouer trois matches en trois jours est forcément éprouvant pour les organismes.

Si prêt du bonheur

Face au leader du championnat grec et sa pléiade de stars mondiales, les hommes d’Alexandre Donsimoni peuvent être fiers de leur prestation. Car il n’a pas manqué grand-chose pour qu’ils repartent de ce combat avec le point du match nul. Longtemps au coude à coude avec Vouliagmeni en affichant un niveau de jeu impressionnant, les Aixois ont concédé la défaite à quatre secondes de la sirène sur un tir désaxé de Mylonakis qui trompe le gardien Slaven Kandic. Alors que la tension est palpable dans le bassin, l’ultime tentative de Sébastien Monneret ne changera rien au score. 

Une simple formalité

Dans sa quête qui doit le conduire aux 8e de finale de l’Euro Cup, le PAN a remporté le premier de ses trois matchs vendredi soir à Yves Blanc. Les hommes d’Alexandre Donsimoni se sont facilement imposés 16 à 4 face aux Suisses de Carouge. Largement en tête à la mi-temps (7-1), les Aixois ont poursuivi leur cavalier seul jusqu’au coup de sifflet final. « On aurait dû se montrer plus agressif. Sans manquer de respect à Carouge, c’est une équipe censée être un cran en dessous de nous.

Montrer les muscles d'entrée

Avec Carouge, Vouliagmeni et Ludwigsburg, les Aixois ont hérité d’un tirage favorable qui devrait les conduire tout droit en 8e de finale de l’Euro Cup.  Le visage montré en Ligue des Champions avec des prestations remarquées contre Mladost Zagreb et Szolnoki et leur forme actuelle leur permettent de prétendre à la pôle position de ce groupe D.  « Au complet encore plus. Mais même si Enzo va nous manquer, ce groupe est plein de ressources et peut renverser des montagnes. J’ai confiance en eux. Ils ont montré leur sérieux et leurs habiletés, il faut les confirmer désormais.

Ils l’ont (re)fait !

Le Pays d’Aix Natation a réitéré la performance de la saison dernière en allant s’imposer à la Kibitzenau. Dans une forme retrouvée, le PAN se déplaçait en Alsace entre deux tours de Coupe d’Europe avec cette fois-ci la volonté de ne pas se tromper d’objectif. Et Alexandre Donsimoni misait sur cette dynamique du moment pour battre un prétendant logique au podium. 

Une affiche au parfum Européen

Après s’être rassurés en Italie pendant la campagne en Ligue des Champions, les Aixois prennent la direction de l’Alsace pour affronter Strasbourg samedi soir  (18h45) lors de la 8e journée du championnat. L’enjeu de cette confrontation entre le troisième et le quatrième est important. Avec deux matches en moins, le PAN se rapprocherait de son rival en cas de victoire et garderait toutes ses chances pour aller chercher une place sur le podium. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
Playoffs : PAN vs Tourcoing

Abonnement WP 20-21 et Match Bordeaux
Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.