Actualités

En quête d'un 4 à la suite

Le Pays d’Aix Natation n’a jamais aussi bien débuté une saison. Vainqueurs contre Reims, Sète et Strasbourg, les Aixois ont réalisé un carton plein inédit lors des trois premières journées. Après sa large victoire (7-15) en Champagne en ouverture du championnat, l’équipe d’Alexandre Donsimoni a de nouveau proposé une performance offensive de premier plan et un joli spectacle à ses supporters face à Sète (17-6). Les Aixois ont forcément pris goût à tout ça.

Impossible n'est pas Aixois

Gagner en Alsace, ce n’est pas arrivé très souvent de mémoire d’Aixois. Le dernier succès remonte quand même à mai 2018 en finale retour du Championnat de France. Mais en saison régulière, il faut remonter bien plus loin, à janvier 2013, c’est dire ! Samedi soir les hommes d’Alexandre Donsimoni ont donc brisé la malédiction. « Ça faisait longtemps effectivement que nous n’avions pas battu Strasbourg et ça fait du bien » souligne le coach aixois. Cette affiche de la 3e journée a tenu toutes ses promesses.

Strasbourg, le premier vrai test

Vainqueur facile de ses deux premiers matches de championnat, le Pays d’Aix Natation est en pleine confiance. Avec 32 buts inscrits, c’est l’équipe  la plus impressionnante, mais la prudence est de mise au moment d’affronter l’ancien champion de France. La bonne nouvelle c’est que le PAN ira en Alsace avec un groupe au grand complet. Victime d’une blessure contre Sète, Sébastien Monneret sera bien sur la feuille de match. Quand on connaît les qualités offensives du joueur, sa présence est un atout indéniable.

De retour à la maison

Convaincants et disciplinés dans le jeu contre Reims, les joueurs d’Alexandre Donsimoni ont démontré qu’ils étaient prêts à en découdre. « En démarrant ce championnat, on avait un avantage sur les autres équipes, car nous avions joué 2 tours de coupe d’Europe. La victoire à Reims était importante pour la confiance et pour les prochains matchs à venir » explique Enzo Khasz. L’international tricolore ne croit pas si bien dire. Après la rencontre face à Sète, le PAN se rendra à Strasbourg chez qui les Aixois n’ont plus gagné depuis plus de 6 ans.

Tout de suite d’attaque

Opposés à une équipe en grande partie renouvelée à l’intersaison, les Aixois partaient un peu dans l’inconnue quant à la stratégie à mettre en place. D’où une certaine vigilance au moment d’entamer ce premier match de championnat. Les hommes d’Alexandre Donsimoni ne tardaient pas à afficher leurs ambitions. Albert Espagnol ouvrait le score montrant la voie à ses coéquipiers. Enzo Khasz et Lucas Veron concrétisaient la belle entame (0-3) qui se poursuivit ensuite.

Enzo Khasz revient sur le second tour

De retour de Serbie après trois jours de compétition intense, l’international tricolore Enzo Khasz est revenu sur ce deuxième tour de qualification de la Ligue des Champions. « On a bien commencé cette campagne européenne avec une victoire contre l’étoile rouge de Belgrade. Un match où on a réussi à imposer notre rythme et développer notre jeu ». A l’arrivée, les Aixois signent une victoire de prestige en s’imposant 13 à 8. On ne pouvait pas rêver meilleur démarrage.

Un exploit sinon rien

Longtemps au coude à coude avec les Grecs jusqu’au milieu de la quatrième période (10-11), les partenaires d’Andro Gagulic ont fini par lâcher prise dans les deux dernières minutes. Dommage, car Aixois avaient les armes pour faire tomber une solide équipe de Vouliagmeni. Par deux fois le PAN a mené au tableau d’affiche d’abord en fin de première période sur un but d’Enzo Khasz (3-2) puis au début de la seconde grâce à Sébastien Monneret (4-3).

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
Playoffs : PAN vs Tourcoing

Abonnement WP 20-21 et Match Bordeaux
Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.