Actualités

Un choc comme le PAN les aime !

Au moment de recevoir le leader marseillais, déjà assuré de la première place de la phase régulière, le PAN s’est refait une santé depuis la reprise au mois de mars. Les hommes d’Alexandre Donsimoni qui avaient péniblement terminé 2020 puis essuyé deux sérieux revers en huitième de finale de la Coupe d’Europe ont depuis fait le plein de confiance. Ils viennent d’enchainer six victoires consécutives. Parfait pour préparer ce rendez-vous face à la meilleure équipe du moment, invaincue depuis 19 journées. 

Poursuivre l'offensive

Ce qui pouvait paraître encore inimaginable il y a un mois a fini par entrer dans le champ des possibles aujourd’hui. Le 13 mars dernier, au soir de la 17e journée, le PAN décroche un succès étriqué contre Douai. Ce qui ne lui permet pas pour autant de réduire l’écart avec le groupe de tête.  Quatre matches et quatre succès plus tard, la donne a été bouleversée. Les Aixois se sont réinstallés sur le podium. Mieux, ils ne sont plus qu’à une petite unité de la seconde marche, occupée par Noisy. « Même si on fait un parcours parfait, il faudra dépendre des autres.

Nouveau coup de maître

Rien ne semble pouvoir les arrêter, ni même Strasbourg invaincu depuis le début de l’année et deuxième du championnat avant le coup d’envoi de cette affiche au sommet de la 19e journée. Les coéquipiers d’Enzo Khasz peuvent être satisfaits de ce qu’ils ont produit. Ils ont montré beaucoup de choses dans le jeu, une solidarité défensive, du mouvement en attaque, et un état d’esprit. Voilà qui confirme le fait que le groupe est capable de se hisser à un niveau exceptionnel dans les gros matches.

Le PAN ne compte pas s'arrêter là

Qui l’eut cru il y a encore quelques semaines quand le Pays d’Aix Natation pointait alors en septième position qu’il se battrait aujourd’hui pour le podium. En s’imposant successivement face à Douai, Nice, Noisy et Reims, les Aixois se sont complètement relancés dans la course aux playoffs. Quatrièmes du général, ils ne sont qu’à trois points de la seconde place occupée par leur adversaire du jour Strasbourg. « Dans tous les cas de figure, jouer Strasbourg est un match important.

Et de 4 pour le PAN qui confirme à Reims

De suspens, il n’y en a pas trop eu samedi après-midi en match en retard de la 16e journée entre Reims et le Pays d’Aix Natation. Après un premier round d’observation, les Aixois privés de leur capitaine Enzo Khasz avaient pris leur distance (1-3) profitant d’une défense bien regroupée. Ils auraient pu creuser le score si le gardien rémois n’en avait pas décidé autrement. Et grâce à l’international canadien Reuel d’Souza, le PAN parvenait à conserver son avantage à la pause (2-6).

Enchainer une quatrième victoire de rang

Pied au plancher depuis la reprise du championnat il y a deux semaines, le PAN vient d'enchainer trois victoires de rang. Un parcours qui l'a propulsé de la septième à la quatrième place. Grâce à son coup d'éclat à Noisy-le-Sec mercredi, les Aixois se sont rapprochés un peu plus du podium. Trois points les séparent désormais de Strasbourg qui possède un match de plus que le PAN. Pour leur troisième déplacement en l'espace d'une semaine, les Aixois iront défier Reims samedi après-midi lors de la 16e journée. Pas question pour eux de jouer les fanfarons.

Le PAN ne meurt jamais !

Solides derrière à l’image de Slaven Kandic avec 10 arrêts et réalistes en attaque, les hommes d’Alexandre Donsimoni ont réalisé le match qu’il fallait pour venir à bout de Noisy le Sec. Ce sont pourtant les Franciliens, invaincus en championnat depuis quatre mois, qui démarrent le mieux cette rencontre. Menant rapidement 3 à 0 après deux minutes de jeu, ils vont maitriser les débats tout au long de ce premier quart temps (5-2). Les Aixois vont laisser passer l’orage et revenir progressivement sur les talons de leur adversaire (6-5 à la mi-temps).

Sauter sur l’occasion

Si les deux gros revers en Euro Cup avait plongé le PAN dans le doute, les coéquipiers d’Enzo Khasz ont très vite remis de l’ordre. Cela s’est traduit par une victoire au mental face à Douai et un large succès contre Nice. Face à Noisy mercredi en match en retard de la 14e journée, les Aixois devront confirmer ce renouveau. Détermination, combativité et solidarité défensive seront de rigueur pour bousculer la meilleure attaque du championnat. « On aborde ce match avec une vraie envie et un jeu retrouvé même s’il nous reste du travail.

Retour aux affaires

Forts de leur victoire in extrémis contre Douai à Yves Blanc une semaine plus tôt, les Aixois avaient à coeur d’enchainer et ainsi bien démarrer leur série de trois matchs en une semaine. Cette fois encore, Alexandre Donsimoni disposait d’un effectif au grand complet. Après trois minutes plutôt équilibrées (1-1), les Aixois prenaient les commandes de la partie mettant à mal la défense azuréenne (1-6). Les Niçois n’avaient que peu de solutions à proposer pour contrer les assauts répétés du PAN. Les Aixois regagnaient les vestiaires en ayant un avantage conséquent au score (2-11).

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
Playoffs : PAN vs Tourcoing

Abonnement WP 20-21 et Match Bordeaux
Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.