Water Polo

Ce qu'il faut retenir de la Champion's League

Opposés à ce qui se fait de mieux en Europe, les Aixois n’ont pas démérité durant ces quatres de compétition en Italie du côté de Syracuse. Rien qu’en voyant le nom de leurs adversaires au moment du tirage au sort, on ne donnait pas cher de leur peau. Et pourtant les coéquipiers d’Enzo Khasz ont fait mieux que se défendre en tenant la dragée haute aux Croates du Mladost Zagreb (16-13) et aux vainqueurs de l’édition 2017, les Hongrois de Szolnoki Dosza (11-9).

Une défaite sans rougir

Malgré son évidente progression sur la scène européenne, le PAN avait rendez-vous vendredi après-midi avec un monument du water-polo et il n’était pas favori. Sans pression, mais avec l’envie de marquer les esprits, les Aixois savaient que la partie allait être difficile face à l’armada hongroise, invaincue depuis 15 matches toutes compétitions confondues. C’est eux qui se montrent d’entrée avec ce but signé Maroje Gluhaic sur pénalty. Les hommes d’Alexandre Donsimoni s’appliquent et répondent présents défensivement.

Une défaite encourageante

Le Pays d’Aix Natation a retrouvé des couleurs en haussant son niveau de jeu jeudi à Syracuse pour son premier match du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Sans parvenir pour autant à battre Zagreb. Mais les hommes d’Alexandre Donsimoni semblent décidément envoutés par le parfum de l’Europe, dès qu’il s’agit d’endosser leur nouvelle tunique. Un visage qu’ils n’ont pas réussi à montrer en championnat contre Douai. Dès le coup d’envoi, les Aixois se sont montrent volontaires. Maroje Gluhaic ouvre le score avant qu’Enzo Khasz ne double la mise (0-2). Une entame parfaite.

Une parenthèse européenne

Pour sa troisième participation consécutive à la plus belle des compétitions européennes, le Pays d’Aix Natation devra passer par le tour préliminaire pour accéder à la phase principale de la Ligue des Champions. Disons-le clairement, le chemin s’annonce périlleux. En effet le tirage au sort n’a pas été tendre avec les joueurs d’Alexandre Donsimoni. « On a eu un tirage incroyablement difficile avec 2 équipes qui sont des monstres du water-polo actuel avec des effectifs pléthoriques.

Alexandre Donsimoni à la tête des U15 France

8 ans après, Alexandre Donsimoni est de nouveau appelé en bleu. A 41 ans, le technicien aixois a été nommé sélectionneur de l’équipe de France des moins de 15 ans par la fédération française de natation. Que les supporters aixois se rassurent, le technicien reste aux commandes du Pays d’Aix Natation. « C’est toujours un honneur de pouvoir représenter mon pays. Depuis quelques années on discute de peut être revenir aux affaires. Floriane Bruzzo et Benjamin Mercier ont su me convaincre lorsque Nenad Vukanic m’a sollicité. Ma condition était simplement de me laisser maître de la méthode.

Ca tombe mal !

Cette semaine, les Aixois ont tenté d’évoquer le moins possible la Coupe d’Europe rappelant qu’avant le tour préliminaire en Italie se tenait un important déplacement à Douai. Remontés à la quatrième place après deux victoires de rang contre Reims et Nice, les Aixois se devaient d’enchainer pour défendre leur place dans la course aux playoffs.

Réussir l’étape douaisienne

Rester concentré sur le championnat. Tel est l’objectif des Aixois avant de basculer en mode Coupe d’Europe dès la semaine prochaine. En effet les partenaires de Lucas Veron passeront 4 jours en Italie pour y disputer le tour qualificatif de la Ligue des Champions. Dans la course aux playoffs, les hommes d’Alexandre Donsimoni ne peuvent pas se permettre le moindre écart de conduite. Quatrièmes du classement à trois points de Noisy, les Aixois entendent bien défendre cette position.

Le PAN s'impose avec sérieux

Opposé à une jeune équipe de Nice toujours en quête de sa première victoire de la saison, le PAN se devait d’engranger les points pour se maintenir dans la course aux playoffs. Privé de l’international Guillaume Dino touché à l’épaule, le PAN pouvait néanmoins compter sur la présence d’Andro Gagulic. Malgré une semaine perturbée par une otite, le Croate ne tardait pas à se mettre en évidence en inscrivant deux buts dans le premier quart temps (4-2). De retour dans l’eau, le PAN imprimait un rythme plus soutenu.

Surfer sur la dynamique

La large victoire contre Reims il y a deux semaines à Venelles a été source de nombreuses satisfactions. La soirée avait confirmé la montée en puissance des recrues à l’image du Monténégrin Vlado Popadic et du Canadien Bogdan Djerkovic. Elle a aussi montré encore le rôle d’Enzo Khasz en défense ou bien celui de Slaven Kandic. L’autre bonne nouvelle c’est le retour aux affaires de l’international tricolore Sébastien Monneret avec quatre réalisations sans oublier Lucas Véron réaliste devant la cage avec trois belles réalisations. « On a su respecter l’adversaire et notre statut.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
PAN vs CNM : Le derby

Abonnement WP 20-21 et Match Bordeaux

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.