Une affiche au parfum Européen

Entre deux campagnes de Coupe d’Europe, d'abord la ligue des champions il y a deux semaines puis l’Euro Cup la semaine prochaine, le Pays d’Aix Natation retrouve le championnat l'espace d'un week-end. Et quelle affiche ! Le PAN, quatrième, affronte Strasbourg, troisième.
Vendredi, 27 novembre, 2020

Après s’être rassurés en Italie pendant la campagne en Ligue des Champions, les Aixois prennent la direction de l’Alsace pour affronter Strasbourg samedi soir  (18h45) lors de la 8e journée du championnat. L’enjeu de cette confrontation entre le troisième et le quatrième est important. Avec deux matches en moins, le PAN se rapprocherait de son rival en cas de victoire et garderait toutes ses chances pour aller chercher une place sur le podium. 

Le séjour à Syracuse a fait du bien aux têtes. Abattus après la contre-performance à Douai, les Aixois ont retrouvé des couleurs en exprimant des vertus que l’on croyait oubliées. Pour cela ils se sont appuyés sur leur force de caractère et une animation plus rassurante. Reste à reproduire ce genre de production le plus souvent possible. Cela tombe bien, les coéquipiers de Slaven Kandic s’attaquent à du lourd samedi soir. Et l’on sait qu’il est à priori impossible de faire dans l’à peu près si l’on veut repartir avec les trois points. Le challenge est de taille pour le PAN privé de Guillaume Dino, suspendu. De son côté Strasbourg devra se passer des services de David Babic. Voilà qui devrait équilibrer les débats. Et puis rappelons que les Aixois restent sur deux victoires en championnat face à leur adversaire. 

« Strasbourg est une équipe très intelligente et expérimentée avec un recrutement de qualité. Rarement prenables chez eux ils sont un prétendant logique au podium. Il faudra être très très fort et unis pour les battre » prévient Alexandre Donsimoni. Le Pays d’Aix Natation a eu 10 jours pour préparer ce match important dans la course au podium. Rien n’a été laissé au hasard.  « Notre préparateur physique Baptiste Lacour a fait un travail de titan pour que les gars soient au top et franchement le résultat est là, visible, palpable. Moi de mon côté j’ai essayé de faire en sorte qu’on soit prêt psychologiquement, techniquement et tactiquement aujourd’hui. Savoir si j’ai réussi est une énigme qui n’aura de réponse demain » avoue le coach. 

Sur la feuille de match, le technicien pourra compter sur le retour de Sébastien Monneret. Le jeune papa avait préféré renoncer à sa participation à la Ligue des Champions pour rester auprès de sa compagne et de ses deux adorables jumelles. « Je suis content du retour de Seb, ça va nous faire du bien. Il ne faut penser à rien d’autre que ce match pour le moment. Le club a fait des efforts considérables pour qu’on soit dans les meilleures conditions possible. Maintenant c’est à eux de faire le boulot... Si on échoue on ne sera pas mort pour les playoffs, mais les deux premières places seront définitivement trop loin et le moindre faux pas interdit... on a déjà eu le notre... Soyons responsables et dignes de ce que le club et ses acteurs font pour nous » souligne Alexandre Donsimoni. Le PAN sait à quoi s’attendre. Mais à l’image de ce qu’il a démontré en Coupe d’Europe contre le Mladost Zagreb et Szolnoki, il pousse à l’optimisme pour être un opposant déterminé et accrocheur. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
PAN vs CNM : Le derby

Abonnement WP 20-21 et Match Bordeaux

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.