Montrer les muscles d'entrée

La bande à Thomaux Saux affronte les Suisses de Carouge ce vendredi soir (19h00 en direct sur Facebook) lors du premier match de ce premier tour de l'Euro Cup.
Vendredi, 4 décembre, 2020

Avec Carouge, Vouliagmeni et Ludwigsburg, les Aixois ont hérité d’un tirage favorable qui devrait les conduire tout droit en 8e de finale de l’Euro Cup.  Le visage montré en Ligue des Champions avec des prestations remarquées contre Mladost Zagreb et Szolnoki et leur forme actuelle leur permettent de prétendre à la pôle position de ce groupe D.  « Au complet encore plus. Mais même si Enzo va nous manquer, ce groupe est plein de ressources et peut renverser des montagnes. J’ai confiance en eux. Ils ont montré leur sérieux et leurs habiletés, il faut les confirmer désormais. On veut se qualifier. Même 2e je prends... rien ne sera facile » souligne le coach.

Ce match d’ouverture à la maison vendredi soir (19h00) contre les Suisses de Carouge est une excellence occasion de montrer les muscles. D’autant que les Aixois ont le moral gonflé à bloc depuis leur succès à Strasbourg en championnat. Un succès qui les a relancés dans la course au podium. « Cette victoire était importante et elle nous fait du bien moralement et comptablement. Mais j’ai du mal à être guilleret avec la perte d’Enzo ». Victime d’un vilain geste en fin de match, le capitaine aixois sera indisponible pendant un mois. Un vrai coup dur pour l’équipe. 

Vendredi soir à Yves Blanc, le PAN affrontera une équipe inexpérimentée en Coupe d’Europe. En effet Carouge dirigé par Frédéric Durand, ancien adjoint d’Alexandre Donsimoni, découvre pour la première fois cette compétition étoilée. Les Suisses viendront à Aix en Provence avec la volonté de bien faire et de s’aguerrir. Pour ça elle pourra compter sur le talent de Romain Blary. Alors qu’il avait annoncé en juin dernier la fin de sa carrière, l’ancien international aixois s’est finalement lancé à 35 ans dans un ultime défi. Pas question pour autant de sous-estimée l'adversaire tient à préciser Alexandre Donsimoni qui se souvient bien des débuts du PAN en Coupe d’Europe. « Nous avons aussi été inexpérimentés. Pour bien écrire l’histoire, il faut respecter l’histoire et donc se souvenir de ça sans tomber dans l’arrogance du favori. Je respecte toujours ceux qui travaillent. Il faudra être sérieux par respect pour eux et nous-même, mais aussi pour tous ceux qui n’ont pas la chance de pratiquer ». 

 

PAN - Carouge : En direct sur Facebook et notre site internet à partir de 19h00.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
EuroCup : PAN vs Budapest

Abonnement WP 20-21 et Match Bordeaux

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.